Doit-on se fier à la première impression ?

Doit-on se fier à la première impression ?


Lorsqu’on rencontre une personne pour la première fois, on ne peut juger cette dernière que par rapport à son image, à ce qu’elle reflète. Mais cette apparence plus ou moins extérieure suffit-elle pour estimer une personne ?


L’habit ne fait pas le moine


En effet, il existe en ce monde une multitude de personnes qui, malgré leur atout et leur personnalité, ne savent pas se mettre en valeur extérieurement, et vice-versa. Ce serait fort dommage de rater cette occasion pour vous de rencontrer l’âme sœur, uniquement parce que vous l’auriez jugé un peu trop vite. Prenez donc l’habitude d’en apprendre un peu plus sur la personnalité de la personne avant de tirer vos conclusions et fiez-vous à des choses plus subtiles telle que la manière dont la personne vous aborde, dont elle parle où si vous en avez l’occasion et la disponibilité, donnez-lui une chance de vous conquérir, si bien entendu il se trouve être à votre gout.


Les apparences peuvent être trompeuses


Contrairement aux préjugés dits précédemment, il ne faut pas non plus se fier trop vite aux apparences. Un escroc peut tout à fait s’habiller tel un gentleman ou encore, un homme aux airs timides avec un look de garçons fragile peut être cet homme redoutable et indomptable. En bref, ne soyez pas naïf. Il est fort courant, surtout du côté de la gent féminine, que le maquillage, les belles tenues et les regards revolver vous fassent tomber dans certains pièges.


Les impressions non visuelles


Bien entendu, les premières impressions ne s’appliquent pas uniquement lors des rencontres dans la rue. Dans les sites de rencontres ou par SMS par exemple, les premières impressions se distinguent lors des premiers échanges entre les deux protagonistes. Il semble plus aisé de discuter derrière Facebook, son téléphone ou les sites. Il vous sera possible de juger la personne au fil du temps en observant ses réactions, ses questions et ses agissements. Néanmoins, il reste fortement déconseiller de céder trop vite aux mots de ces séducteurs virtuels. La meilleure chose à faire : s’armer de patience avant le premier rencart.